• Problème de poules à Oulad Meriane

    stylo bic

    Auteur: mkoudia [MPAjouter ce membre dans mes favoris
    Date: le 21 décembre 2009 à 20h54

     

    Nous sommes à Ouled Meriane. Les poules de Ssi X viennent souvent picorer dans le champ de blé de son voisin. Exaspéré, le voisin s'en va se plaindre au responsable du village pour régler définitivement le différend. Le responsable, après d'âpres discussions ne parvient pas à trouver une solution. Il abandonne les deux compères à leur problème en leur suggérant de réfléchir eux-mêmes à une solution viable pour les 2 parties.
    C'est alors que le plaignant revient vers lui, en lui faisant la proposition suivante : le propriétaire des poules n'a qu'à leur clouer le bec avec le capuchon d'un stylo bic"...

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    kirmizilale
    Vendredi 23 Avril 2010 à 13:45
    Selam'allekoum.
    excusez mon intrusion dans votre monde, mais je voulais vous dire un grand merci, a vous tous. Je me présente: je suis une jeune française de souche convertie depuis peu à l'islam. Vous avez fait parti d'un monde que je n'ai jamais connu et qui m'interpelle. Qu'il serait agréable de pouvoir remonter le temps... Vous me faite connaitre des choses que je n'ai put connaitre et qui semble me manquer comme une enputation de la mémoire: je ne suis jamais allé à l'école coranique, ou vécu de cette façon. Pour mon entourage ce sont des choses bien connues, ils oublient souvent que je n'ai pas leurs origines... Merci pour ce voyage dans le temps et dans l'espace...

    PS: j'adore écouter les vieilles pierres.... avec tout mon respect! Les pierres sont la mémoire du monde.
    2
    PATRYCKFROISSART1 Profil de PATRYCKFROISSART1
    Dimanche 16 Mai 2010 à 09:29
    Bon! Merci pour ces informations! Je vois bien de qui tu parles, et je ne les oublie pas. Tu as raison, ils font partie de notre famille.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :