• A propos de l'origine des Beni Yazgha  (à lire en ligne sur http://www.souss.com/forum/forum-histoire/7053-beni-yazgha.html)
    Les Yazghi ou Yzghachen ou Yzghaten ,selon les diférentes références bibliographiques sont:
    les 1ers habitants de Fes et sa région, ils appartiennent à la tribu des Zenata et cohabitaient avec la tribu des Zouagha .Leon L'Africain dans son livre Description de l'Afrique fait beaucoup d' éloge pour cette tribu et présente les Beni Yazgha comme étant une civilisation trés évoluée et fait part de la qualité de leur produits et leurs valeurs sur les marchés de la métropole Fes,il évoque aussi une des inventions pour traverser le fleuve du Sebou ?une idée géniale dit -il
    on appelait dans le temps les montagnes de Beni Yazgha des monts de Zerhoune jusqu'à Bouiblane
    les yazghi ont probablement vendu leur terre à Fes à Moulay Driss,il ya toute une histoire
    les yazghi sont actuellement répondu à travert et un peu partout à :
    *** Zemmour,Sebt Ait Ikkou et ne parlent que amazigh et sont tres minoritaire
    *** Zehoune et ils ne parlent que l'arabe et sont une une trés modeste minorité
    *** près des sourses du Sebou où ils constituent une trés grande population
    *** le quartier Ben Seffar à Sefrou est composé d'une majorité de yazghi
    *** les Ait Ouahi de Skoura sont des yazghi
    *** à Fes les Berada ,les Serghini les Zahni les Bougrini les Bakari les Dounasse les Mghili les Zaoui les Mkoudi et autres grandes familles de Fes médina 'Bab Ftouh'
    Le patrimoine culturel yazghi est d'une richesse sans égal :
    des oulama, des moujahidines, des saints marabouts
    Sidi Boughaleb enterré à Fes
    Sidi boujida enterré à Fes
    Sidi Driss Bougrine enterré à Fes
    Sidi Ali Bousserghine en realité sidi slimanane Bousserghine enterré à Sefrou
    parmi les oulama nous ne citerons que les célébrités tels que Ibn Lyassamine le mathématicien , Ibn Abibakre Lyazighi une référence en theologie ,Yousouf Ibn Dounass qui a combattu aux cotés de Salahdine Ayoubi et pour cloturer notre bréf appercu je cite le grand compositeur du Zajal Almahoune Si Mohammed Lyazghi que la célébre chanteuse Sanae Marahati execute avec beaucoup de charme une de ses célébres poemes
    de soufisme :Yalmoula Taltaf sans oublier toutefois que le folklor yazghi a beaucop d'effet
    et d'influence sur les grandes tribus des Ait Youssi,Ighezrane les Ait ouarayne Les Marmocha.La spontanéité et la finesse du poète yazghi est une magie du mot.
    soyez donc les bienvenus sur notre site BYEBINOBAYAZGHI,et ramadane mobarake karim
    bermaki
    Bermaki@menara.ma
    ___________________________________________________________________________________________________
    Merci pour toutes ces informations.
    Je ne me doutais pas que les beni yazgha étaient des zenetes, j'aurais plutot pensé qu'ils étaient sanhadja comme les amazighs du moyen atlas (zayane, ait sadden, etc...). Car comment expliquer que les zenetes des alentours (Ighezrane, Ait seghrouchen, ait zegout...) aient gardé leur langue d'origine alors que les beni yazgha se sont arabisés. De plus les beni yazgha pratiquent le ahidous comme les sanhadja du moyen atlas, alors que ce folklore est très peu présent chez les zenetes (a part les ait warain qui semblent avoir été "zenétisés").

    De plus il semble que la population des beni yazgha de la région de Elmenzel ne soient pas homogène. En effet el Menzel est aussi le centre géographique de la tribu des ait youssouf o haddou qui a gardé sa langue amazigh zenete.
    et comment expliquer les ilots arabophones en montagnes comme les bani 3alaham tribu dont une partie est arabophone et une autre partie resté amazighophgone, les ait yahya (totalement arabophone), les beni mkoud et leur descendants les oulad mkoudou qui sont totalement arabophones, les beni zahna totalement arabophones, les Qassiwa totalement arabophones. Comment expliquer que des tribus arabophones cotoient des tribus amaazighophones sur des topponymes largement d'origine amazighe (taghit, taghrout, ahermemou, tibekhbakhine, etc...).
    J'avais déja posé cette question et l'on m'avait répondu que les arabophones étaient en fait les sanhadja arabisés et que les amazighophones étaient les zenetes arrivés plus tard dans la région avec l'essor des Mérinides et la poussée des zenetes vers l'Est. En effet beaucoup des tribus arabophones se trouvent en altitude et les tribus zenetes souvent dans les vallées. Que pensez vous de cette théorie ?
    mohand1978

    ____________________________________________________________________________________________________
    Je ne pense pas que les Izghaten soient des Zenetes.............
    La vague Zenete conquérante est plus tardive que la fondation de Fes...........
    Les Izghaten ont ete conquis par les Banou Yesfren qui etaient des Zenetes. D'ailleurs on les retrouve sous forme d'îlots zenetes le long du couloir de Taza et autour du Sais.....
    Les Izgahten doivent être tres proches des Aouraba avec lesquels ils ont cohabité. De ce fait les Izgahten ne sont pas Zenetes.
    Leon l'Africain comme tous les voyageurs s'est fondé sur la parole d un GUIDE et ce guide a sans doute pris les Izghaten pour Zenetes. Si Leon l'Africain avait lu Ibn Khaldoun il aurait nuancé sa proposition.
    Adrar-n-illouz

    ____________________________________________________________________________________________________
    je suis de ton avis Adrar, il est intéressant de constater comment les sanhadji se sont arabisés quand les zenetes ont gardé leur langue sur un même territoire.
    Parfois cette arabisation est très récente, les arabophones ayant souvent gardé énormément de mots amazighes (tout ce qui a trait à la faune et la flore, les maladies et les médicaments sont en amazighe).
    mohand1978

    ____________________________________________________________________________________________________

    Le forum d'où tu as copié cet article - mon cher Partyck - est un forum que j'ai déjà eu l'occasion de visiter dont j'ai déjà parlé dans un de mes textes précédents. J'avais donné "le lien " à nos lecteurs, et je leur avais conseillé d'y faire un petit tour. J'avais même souhaité que les participants de ce forum puissent nous rejoindre sur le nôtre, car tout ce qu'ils ont écrit sur Beni Yazgha était trés intéressant, même s'il reste beaucoup de questions à poser.
    Ils ont cité le nom de Dr Ali Laghzioui qui est originaire de Sraghna et qui a fait un travail trés important dans la recherche de l'origine des Beni Yazgha. Il paraît même qu'il a donné une conférence à El Menzel au cours de laquelle il a parlé des résultats de ses recherches. Dommage que je n'étais pas à El Menzel ce jour-là. J'aurais aimé vraiment assister à ce genre de manifestation. Ils ont parlé également de Léon l'Africain qui était d'origine marocaine, de Fés, aprés avoir quitté l'Andalousie avec ses parents, et qui était quelqu'un de très intelligent. Il a été capturé par des pirates en Méditerranée pendant un de ses nombreux voyages. Vu son intelligence et son savoir, ils l'ont "offert" " au Pape de l'époque qui n'a pas hésité à lui changer le nom Arabe qu'il portait pour lui donner celui qu'il a gardé toute sa vie, c'est à dire Léon L'Africain.
    Le troisiéme nom qui a été cité est celui de IBN Khaldoun. Je n'ai lu, malheureusement aucun livre de ces trois érudits ( Laghzioui; Léon l'Africain et Ibn Khaldoun ) et j'aimerais bien savoir tout ce qu'ils ont écrit sur la Tribu des Beni Yazgha . 

    Je renouvelle une deuxième fois la bienvenue à notre ami HDREMIX en espérant qu'il va nous éclairer un peu plus sur l'histoire et l'origine de notre Tribu. D'aprés ce que j'ai compris, notre ami a fait un travail important dans ce domaine depuis longtemps, et il continue ses recherches. Nous serions ravis d'apprendre un peu plus que ce que nous savons déjà, et notre joie sera grande de savoir si notre région était une tribu Berbère arabisée ou arabe tout court. J'ai dit et je répéte que je serai fier dans les deux cas.Le plus important est de savoir d'où nous venons. J'ai lancé plusieurs fois des appels en ce sens et, malheureusement, je n'ai pas eu d'échos. Donc mon cher HDREMIX, tu ne pouvais pas mieux tomber, et je t'attendais depuis un bon moment. J'attends aussi - avec impatience - le résultat de tes travaux , concernant notre région.

    Auteur: toumi10 




    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique